5 domaines de référence

A l’OCCE, l’activité pédagogique se structure autour de quatre réseaux thématiques : culture artistique et littéraire, lire-écrire, éducation citoyenne et culture scientifique. Les situations observées appartiennent à ces réseaux appelés ici « domaines de référence ». Comme des problématiques traversent ces domaines, on les retrouve dans les « situations transversales ».

Éducation citoyenne

Éducation citoyenne

Dans ce domaine, on trouve des situations qui permettent aux élèves d’apprendre à agir ensemble. La coopération scolaire est née de la volonté d’associer les élèves aux affaires qui les concernent pour apprendre, dès le plus jeune âge, à s’engager, exercer une vigilance critique, éprouver des règles de coexistence, assumer leur responsabilité. Ces temps où l’élève s’autorise, est autorisé à, sont complexes à mener et génèrent de nombreuses questions de métier.

Accéder aux ressources
Culture artistique et littéraire

Culture artistique et littéraire

Au sein de ce domaine, se pensent et mettent en œuvre des pratiques d’éducation artistique (théâtre, danse, poésie, littérature...) pour lesquelles on tend à identifier les vecteurs de coopération : en quoi elles font appel aux actes coopératifs -entre enfants, et entre enfants, enseignants, artistes, auteurs- mais aussi en quoi ces pratiques génèrent des formes de coopération inédites, au cœur même de l’atelier d’exploration ou de création artistique, littéraire.

Accéder aux ressources
Culture scientifique

Culture scientifique

Le domaine scientifique offre des problèmes complexes qui motivent couramment un mode coopératif pour les résoudre. Ces temps de « travail en groupes » posent la question de la conduite de la classe aussi importante que celle des constructions didactiques disciplinaires pour que chaque élève réussisse à comprendre pour apprendre.

Accéder aux ressources
Lire-Ecrire

Lire-Ecrire

Dans les classes coopératives, les élèves sont souvent mobilisés en lecture et en écriture par des projets de plus ou moins grandes envergures. Ecrire ou lire de manière coopérative soulève de nombreuses questions pour que progressent les élèves et les écrits.

Accéder aux ressources
Situations transversales

Situations transversales

La pratique de la coopération est une pratique sociale ;  les élèves produisent à l’Ecole, par la coopération, leurs propres conditions d’existence (et notamment de travail) et peuvent les transformer. Cette rupture avec les autres modes d’enseignement provoque des interrogations quel que soit le champ disciplinaire, quelle que soit l’organisation de la classe, quels que soient les objectifs d’apprentissage.

Accéder aux ressources

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme
Véronique Baraize
Vice-Présidente pédagogie-formation à l'OCCE
Frédérique Mauguen
Responsable du Centre Alain-Savary, pôle formation de l'IFÉ
Quel est l'impact de l'apprentissage coopératif pour les élèves ? 00:15
Quelles sont les préoccupations des élèves en situation de coopération ? 03:29
Quelles sont les conditions d'organisation des interactions entre élèves ? 04:11
Comment organiser les interactions au bénéfice de l'apprentissage des élèves ? 05:06
Quels sont les effets stimulants du conflit socio-cognitif ? 07:42
A quelles conditions un désaccord entre apprenants apporte un gain dans les apprentissages ? 08:23
Type de tâche et interactions entre apprenants 11:39
Impact de la structure coopérative sur les élèves et conditions d'efficacité
Benoît Galand
Docteur en psychologie et professeur en sciences de l'éducation à l'Université de Louvain

Quel est l’impact de l’apprentissage coopératif sur les élèves ? Quelles sont ses conditions d’efficacité ? Benoît Galand partage des éléments de réponse et pointe aussi les différents types de tâches et les interactions entre apprenants.

John Dewey et le concept d'enquête collaborative" 14:00
Les étapes de l'enquête 08:57
L'enquête pour faire métier 09:42
L'enquête collaborative
Valérie Lussi-Borer
Maître d'enseignement et de recherche à l'IUFE et à la FPSE de Genève

Valérie Lussi-Borer fait référence à l’enquête sociale de John Dewey, présente les étapes d’une enquête collaborative et ses enjeux pour faire métier. Elle était présente au congrès de l’OCCE de mai 2019 pour apporter cet éclairage et faire le lien avec les travaux des chantiers de l’Observatoire.

 

Observatoire, laboratoire, conservatoire 00:21
Quels sont les enjeux ? 00:51
Le contenu du Conservatoire des pratiques coopératives 02:20
Regard d'un enseignant-chercheur sur le projet de Conservatoire de l'OCCE
Vincent Grosstephan
Maître de conférences et directeur adjoint en charge de la formation et de la recherche, ESPE Reims Champagne Ardennes

Vincent Grosstephan récapitule les enjeux du Conservatoire, évoque ce que ça fait aux enseignants de travailler dans l’Observatoire et remarque la dimension politique d’un tel projet.

XXXXXXXXXX

Chapitres

00:00 / 00:00